Une escapade au Château de Massillan

Une évasion le temps d’un week-end au domaine de Massillan, en Provence.  Qu’en dites-vous ? Un endroit secret qui vous invite à vous ressourcer et vous reposer au rythme de la nature. Un havre de paix dans lequel s’alimenter prend un tout autre sens. Oui, car évidemment, j’y ai testé le restaurant gastronomique…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Détente, authenticité, luxe et gourmandise… voici les maître-mots de mon escapade au château de Massillan à Uchaux (84). Une chambre feng shui, 9 hectares d’espace vert, une piscine… et surtout des poules et un superbe potager bio qui participent joliment à la cuisine gastronomique du chef Frédéric Le Bourlout. Et ça tombait bien, le week-end de ma venue était organisée l’inauguration de la nouvelle salle de restaurant du château, propriété de Didier Péréol (fondateur du groupe Ekibio – et aussi premier importateur du Quinoa en Europe). Le chef, quant à lui, est à la tête du restaurant depuis 2012, et compte aujourd’hui deux fourchettes au guide Michelin.

C’est au dîner que j’ai pu découvrir ce tout nouveau restaurant : un cadre épuré, raffiné et cosy. La dégustation débute par quelques entremets : un roulé de saumon d’élevage bio à la crème légère et ciboulette, une caillette de l’Ardèche et un caillé doux au lait de brebis du massif d’Uchaux. C’est bon, c’est bio, et c’est local.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis, j’ai ouvert les festivités (oui, parce que c’était aussi mon anniversaire) avec un verre de Monbazillac pour accompagner une belle entrée d’asperges du jardin à la vinaigrette (vin doux naturel de Rasteau) et au parmesan. Équilibre parfait en bouche, et les asperges sont d’une tendresse… elles ont du goût et c’est un vrai régal !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le plat, j’ai longuement hésité. Risotto de quinoa aux citrons confis ? Gigotin d’agneau et sa mousseline de haricots coco et jus au romarin ? Bon allez, je craque pour une bourride de lotte aux petits légumes du moment (le potager bio reste décidément bien présent dans mon esprit). Et j’ai bien fait, le poisson était parfaitement cuit, et ces légumes… du croquant, du juteux, ils ont tout bon ! Un plat délicieux, sain, riche en saveurs et en textures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce que j’ai également apprécié : les portions. Juste ce qu’il faut pour être rassasié, mais aussi pour prendre un dessert… Justement, un Baba maison au vieux marc de Châteauneuf du Pape ou le Pailleté praliné avec crémeux chocolat noir et mousse légère au chocolat blanc ? Bon, je prends les deux. Je vous ai dit que j’étais (très) gourmande ?

Le baba se mange tout seul, j’apprécie le charme d’un alcool que je n’avais jamais goûté auparavant. C’est un délice ! Je craignais que le biscuit ne soit trop imbibé, mais c’est très bien réalisé. Il n’a pas fait long feu…  Et ce Pailleté… Ce chocolat. Très riche, très intense, un chocolat comme je les aime, accompagné d’agrumes qui lui donnent du peps et cette fraîcheur que l’on apprécie en fin de repas. Il y a une belle harmonie, la fève Tonka réussi à enrober ce dessert pour en faire un bonbon exquis !

Petit café bio pour couronner le tout, accompagné de mignardises : financier à la framboise, macarons à la fraise et cannelé, c’est parfait. Oui, je repousse toujours un peu plus les limites de mon estomac. Ma gourmandise, elle, n’en a aucune…

Une belle soirée s’achève ainsi, mes papilles sont comblées, mon ventre aussi. Rien de tel pour flâner dans le parc du château et profiter du silence et de la nature…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À la carte : à partir de 24 € pour les entrées, comptez 32 € minimum pour le plat et 14 € pour le dessert. Il existe également des menus compris entre 47 et 79 euros.


Plus d’informations sur ce domaine, véritable coup de cœur pour les amoureux de la bio et de la nature ?

Ancien relais de chasse du XVIe siècle de Diane de Poitiers et d’Henry II, ce château a été rénové selon les normes d’éco-construction et à rouvert ses portes après deux ans de travaux au printemps 2015. Le domaine comprend un parc de 9 hectares, un potager bio de près de 3500m2 (permaculture), un restaurant et des chambres conçues avec des matériaux nobles… une démarche écologique et un cadre luxueux remplis de sérénité et d’harmonie, en accord avec la géobiologie et l’environnement.


Château de Massillan

730 chemin de Massillan

84100 Uchaux – Provence

Tel : 04 90 40 64 51

Le Restaurant est ouvert tous les jours, de préférence sur réservation (fermeture annuelle du 14 novembre 2016 au 04 décembre 2016 et du 06 février au 26 février 2017).

 

 

2 réflexions sur “Une escapade au Château de Massillan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s