Luxe, calme, et volupté au « Diane »

On le trouve à l’intérieur de l’hôtel Fouquet’s, dans un salon cosy et chaleureux que l’on n’a presque plus envie de quitter… Le Diane, un restaurant étoilé et dont la cuisine est dirigée d’une main de maître par le chef (et MOF) Jean-Yves Leuranguer.

Accueillie comme une princesse et servie comme une reine… c’est un peu comme cela que je peux résumer ma venue au Diane.

Nous choisissons de prendre le menu gourmand, à 90€. Celui qui nous fait saliver le plus. Voici l’histoire…

11

Menu Gourmand au Diane // ©TheCookReporter

Tout a commencé avec ces délicieux hors d’œuvres, qui annoncent la couleur : une émulsion de foie gras à la fleur de sureau, une chips de riz soufflé au sésame noir et son guacamole, un cromesquis de pomme de terre aux champignons Enoki.

10

Hors d’œuvres de génie // ©TheCookReporter

La balade gourmande continue en beauté avec l’arrivée de nos entrées : un foie gras Biraben, pêches de vigne confites au poivre Timut du Népal, et Ajo-Blanco (une soupe froide typique du sud de l’Espagne), et la Légine Australe (poisson des mers australes) confite à l’huile d’olive, semoule de chou fleur et velouté Dubarry en gravlax, chantilly aux huîtres. Les goûts se mêlent à merveille, les saveurs se collent au palais, et les associations sont fines et délicieuses.

7

Foie gras Biraben, pêches de vigne confites au poivre Timut du Népal, et Ajo-Blanco // ©TheCookReporter

6

Légine Australe (poisson des mers australes) confite à l’huile d’olive, semoule de chou fleur et velouté Dubarry en gravlax, chantilly aux huîtres // ©TheCookReporter

La suite de l’histoire s’écrit à mesure que nous dégustons nos plats, entrecoupés d’amuse-bouches délicieux…

13

Rouget, figue & artichaut poivrade acidulé // ©TheCookReporter

Nos plats sont servis, avec un petit goût d’automne : un délicat Turbot sauvage, polenta à la noisette torréfiée, potimarron et raisins, jus d’arêtes au verjus. Au niveau de la viande, c’est un Lomo Ibérique cuit sur un lit d’oignons au poivre de Tasmanie, carottes nouvelles et haricots  coco de Paimpol.

FullSizeRender

Turbot sauvage, polenta à la noisette torréfiée, potimarron et raisins, jus d’arêtes au verjus // ©TheCookReporter

8

Lomo Ibérique cuit sur un lit d’oignons au poivre de Tasmanie, carottes nouvelles et haricots coco de Paimpol // ©TheCookReporter

Nous finissons ce moment divin par de délicats desserts, mais d’abord, l’amuse-bouche sucré : glace framboise, figues et chantilly vanille.

1

L’entre-met sucré // ©TheCookReporter

Le délicieux Baba au rhum revisité, imbibé au citron et au rhum blanc arrangé, sorbet citron basilic et le Parfait glacé au chocolat Manjari, biscuit moelleux, chantilly légère au chocolat au lait et à la pistache, ont eu raison de moi. Le Diane, une étoile au guide Michelin, mérite son titre et son succès.

2

Baba au rhum revisité, imbibé au citron et au rhum blanc arrangé, sorbet citron basilic // ©TheCookReporter

3

Parfait glacé au chocolat Manjari, biscuit moelleux, chantilly légère au chocolat au lait et à la pistache // ©TheCookReporter

En un mot ? Merci. Merci pour cette expérience culinaire, ces goûts associés avec intelligence, et cette magnifique sélection de vins rares.


Le Diane

46, avenue George V Paris
75008 Paris

Tél : 01 40 69 60 00

Horaires d’ouverture :
• Petit déjeuner : de 6h30 à 11h00
• Déjeuner : de 12h30 à 14h00
• Dîner : de 19h30 à 22h30
• Fermé le dimanche et lundi pour le déjeuner et le dîner, ainsi que le samedi pour le déjeuner
• Brunch : tous les dimanches de 12h00 à 15h30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s